mardi 22 novembre 2011

Pourquoi fêter cette période de l'année ?



Les fêtes de novembre donnent le signal de l'entrée de l'hiver.

Fin novembre, il fait froid, la grisaille s'installe, le soleil se cache, les jours deviennent de plus en plus courts, à priori ce ne sont pas des conditions qui donnent envie de faire la fête.... et pourtant ... A toutes les époques les hommes ont organisé des fêtes à cette période de l'année afin de conjurer les mauvais sorts, conjurer la peur de rentrer dans une maison froide plongée dans la nuit et l'arrivée effrayante des longues nuits. 

Au gré des fêtes, on célèbre la lumière et la fécondité. Avec la lueur des bougies, les maisons sombres se remplissent de lumière. Ces différentes coutumes apportent un souffle de chaleur et de convivialité.

Tout commence par Halloween le 31 octobre, puis la Saint Martin le 11 novembre, très fêtée en Allemagne, Sainte Catherine le 25 novembre, Sainte Barbe le 4 décembre et la plus importante pour les habitants du nord et de l'est de l'Europe, la Saint Nicolas le 6 décembre. 

Sans oublier le 13 décembre, Sainte Lucie ou fête des lumières, très fêtée à Lyon et dans le nord de l'Europe.
La tradition veut que chaque famille lyonnaise conserve ses décorations de Noël, son assortiment de verres du 8 décembre, épais et parfois colorés. On appelle ces verres garnis d'une bougie, des « lumignons ». Le soir du 8 décembre, les bougies sont allumées et placées dans les verres déposés sur le bord des fenêtres.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.