mercredi 7 décembre 2011

6 décembre : Vive Saint Nicolas



Le 6 décembre est une fête importante pour tous les enfants car c'est la Saint Nicolas, Saint patron des écoliers et de nombreuses autres causes.

Saint Nicolas est l'ancêtre du Père Noël. Dans le nord et l'est de la France (Lorraine, Alsace) et dans tout le nord de l'Europe (Belgique, l'Allemagne, la Hollande, l'Autriche, les Pays Bas) c'est une fête aussi importante que Noël, voire plus. Aux Pays Bas on le nomme : Sinterklaas.

Sa mission : récompenser les enfants sages en leur apportant des friandises et des petits cadeaux. C’est l ‘occasion de grandes festivités, feu d’artifice, défilés dans les rues, distribution de bonbons.

Le soir du 5 décembre, avant d'aller se coucher, les enfants déposent devant la cheminée, leurs petits souliers ou y accrochent une grande chaussette, afin que Saint Nicolas y dépose des cadeaux. Ils placent un verre de vin chaud ou de lait pour le grand Saint et du sucre et des carottes pour la mule. Le matin du 6 décembre, les enfants se lèvent en hâte pour découvrir les cadeaux déposés par Saint Nicolas pendant la nuit.



   

La coutume de Saint Nicolas a été importée aux Etats-Unis au XVIIe siècle par les immigrés allemands et hollandais. C’est aux Etats Unis qu’il a pris l'ampleur commerciale que nous connaissons actuellement et s’est transformé avec le temps en Père Noël.

Pour tout savoir sur Saint Nicolas, rendez-vous sur le web 
www.stnicolas.org





Saint Nicolas, dans son costume d'évêque, se déplace sur une mule et fait équipe avec un personnage sinistre : le père Fouettard. Celui-ci, tout vêtu de noir n'a pas le beau rôle puisqu'il est chargé de distribuer les coups de trique aux garnements et de les sermoner.


Qui est Saint Nicolas ?

Saint Nicolas était l’Evêque de Myre au 4ème siècle. Sa vie et ses actes sont entourés de légendes qui reflètent sa personnalité généreuse.

Chaque épisode de sa vie a donné lieu à lieu à un patronage ou une confrérie d'un métier ou d'une région.

C'est aussi l'un des saints le plus souvent représenté dans l'iconographie religieuse : sur les vitraux des églises, dans les tableaux, en statue, sur les taques de cheminée, les images d'Epinal, etc...

Ses légendes offraient aux imagiers une riche matière.

Saint Nicolas est fêté tous les 6 décembre, dans l'est de la France (Lorraine et Alsace), le nord, la Belgique, l'Allemagne, la Hollande, l'Autriche, les Pays Bas.

La coutume est restée de confectionner du pain d'épices et des petits gâteaux pour la Saint Nicolas, notamment des pains d’épices avec une image de Saint Nicolas.

Il existe des gâteaux de toutes les tailles et de toutes les formes. Des gros gâteaux tel le Christolle sont moulés à la main et cuits couchés sur une tôle. Sa forme représente l'enfant Jesus enveloppé dans ses langes. D'autres gâteaux dorés à l'oeuf, sont torsadés comme des bretzels. Porte bonheur, les gâteaux tressés en croix, en couronne ou en escargots, chassent les mauvais esprits de la maison. D'autres gâteaux sont pressés dans des moules en bois dur sculptés dont les sujets sont des personnages de Noël. Des petits gâteaux sont découpés à l'emporte pièce en fer blanc et représentent une étoile, un sapin, un croissant de lune.

En Belgique on distribue des speculoos en forme de Saint Nicolas, des petites figurines en massepain (cochon, carottes, pommes, ...), des Saint Nicolas en chocolat, des mandarines ou des oranges sanguines. Dans les grandes villes, Saint Nicolas arrive en hélicoptère. Il visite même les supermarchés et les écoles.

La légende la plus connue est celle des 3 petits enfants.
Un jour, 3 enfants partis glaner des épis de blé pour leur famille sont pris de cours par la nuit et demande l’hospitalité à un boucher. Ce dernier les fit prisonnier, les découpa en petits morceaux pour les mettre dans son saloir. Sept ans plus tard, Saint Nicolas passa devant cette maison et demanda à souper. Il réclama le petit salé qui était dans le saloir. Le grand saint, alla s’asseoir sur le bord du saloir, il leva trois doigts et les enfants se levèrent tous les trois. Ils étaient sauvés.


De cette légende est issue une chanson (Ils étaient 3 petits enfants…) que tous les petits enfants de l’est et du nord connaissent.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.